Le principe de médiocrité, un ancrage temporel

Mis à jour : 21 oct. 2018


En mai 2018, Danaé Brissonnet répondait à une commande du Moulin (de la Culture) dans le quartier Europe à Reims. L’objectif visé était double : piloter la création d’une fresque avec la participation des enfants du quartier et revivifier une zone commerciale de proximité un peu morne.


Le résultat est comme à l’accoutumée magnifique et permet à chacun de réactiver le symbolisme d’agrégation propre aux périodes enfantines. Cette œuvre est sous-titrée La souffleuse de nuages. Elle appartient à un espace à mi-chemin entre la terre et le ciel, un Daemon au sens propre, un médiateur entre deux univers. Un Daemon chimérique, fier et heureux, comme un centaure, un être possédant les meilleurs attributs des deux mondes dont il est la croisée.

C’est cette âme et cette énergie que cette fresque tente d’insuffler à ce repli urbain. De cette fresque se dégagent deux vecteurs : une intemporalité, comme le seraient le ça freudien et une hétérotopie, dans le sens où cette fresque a la faculté de transporter le passant dans un ailleurs quelque part au fond de lui-même. Cette fresque vient d’être affublée d’une balafre en orange fluorescent. Simple ligne horizontale que l’on peut retrouver en plusieurs endroits de la zone commerciale.


En soi, s’approprier une œuvre qui s’appropriait déjà un espace est une manière peu élégante mais efficace de s’inscrire sur son territoire et le revendiquer. On pourrait trouver dans ce geste une certaine légitimité. Cependant, ce geste dénote plus prosaïquement soit une totale incompréhension de l’œuvre initiale, soit la volonté de réancrer l’œuvre dans un ici et maintenant plus préhensible par l’auteur de ce geste orange. En tirant ce long et lent trait au-dessus de l’œuvre initiale, il brise toute intemporalité. Sans intemporalité il n’y a pas d’hétérotopie. En dénaturant, réorientant la nature de l’œuvre, sa destination, cet auteur tire l’œuvre initiale à lui et tente, par sa griffe fluorescente, de faire écran entre le moi du passant et son ça. En empêchant toute interaction entre ces deux derniers il s’expose en tant que médiateur et directeur de conscience, en « état moyen, en juste milieu ». Médiocrité au sens étymologique…



Pour en savoir plus :

Info-culture de la Ville de Reims


Crédit photographique : Fabrice Laudrin (fabrice.laudrin@journalist-wpa.com)




info@cabinetaquila.com       Tél : +33 6 95 32 27 97 SIRET : 382 797 918 00028

© 2018-19 par Cabinet AQUILA